Fusions des pôles administratifs 

 

 

 

TOUCHE PAS A MON POLE !

 

Nous l’avons longtemps craint, le voici annoncé : le projet d’évolution et de réorganisation

de l’activité des pôles régionaux concerne toutes les régions du CdN social et ses filiales.

Cette reforme se fera globalement au sein du CdN. C’est déjà ça !

 

Le 5 novembre, la direction va présenter au Comité Central d’Entreprise l’ensemble du projet, lors d’une première

réunion. Puis la déclinaisonpar Région et Filiales s'étalera sur le mois de novembre.

 

Nous reviendrons vers vous pour vous exposer dans le détail en quoi consiste ce projet mais de nombreux postes seront

supprimés et d’autres externalisés. Certes les départs en retraite des salarié-e-s vont palier une partie des reconversions.

Cependant, c’est encore de « l’ADN » du CdN qui part, sans compter une palette des métiers qui se réduit comme peau de chagrin.

L’idée principale est de maintenir en région les tâches les plus axées clients. (prêts, gestion du pro, flux…) dans un pôle unique baptisé

« Service Client Régional » avec de nouveaux intitulés métiers.

Les autres tâches seront centralisées à Lille, Paris, Aubagne ou externalisées.

 

A nouveau, la rentabilité de l’entreprise (lire dividendes) sacrifie l’emploi !!!

 

Sur le Groupe CdN :   47 postes sont supprimés !

Au Crédit du Nord social : la centralisation d’acticités crée 6 postes nets avec des Régions bénéficiaires (Lille et Paris) et d’autres où

les reconversions seront plus difficiles (Nord Ouest et Province du Nord) avec la fermeture des PSB d’Amiens et Douai.

Ce sont donc les filiales qui souffriront le plus de cette réforme avec 57 postes supprimés avec la fermeture des sites de Bordeaux et Grenoble !

 

La CFDT est d’ores et déjà au côté des équipes pour les accompagner. Si vous êtes concerné-e-s (ou intéressé/e/s), si vous avez

des questions, remarques, etc., n’hésitez pas à solliciter vos élu-e-s locaux. Par ailleurs, nous irons bien évidemment au devant de chaque équipe

concernée pour les informer et les conseiller au mieux tout au long du processus qui s’étalera jusqu’à la mi-2016. C’est au niveau des mobilités et

changements de métier qu’à titre individuel tout va se jouer.

 

Pour ce faire, le projet est encadré, pour les salarié-e-s qui en subissent les conséquences, par le volet social de l’accord de « Gestion et

d’accompagnement des projets de transformation majeure de l’entreprise » signé par la CFDT (dispo creditdunord-cfdt.org/). Il faut

vous y référer car les RH locales oublient parfois vos droits… Pour la CFDT, c’est notre devoir de représentants du personnel que de faire

respecter ceux-ci.

 

Seul-e-s les salarié-e-s maintiennent le niveau d’excellence de l’entreprise (cf. baromètre satisfaction, hausse des coûts et des

bugs informatiques…) avec pour récompense une baisse des emplois et une absence d’augmentation de salaire collectives depuis

4 ans. C’est ça « L’esprit d’équipe » !?! ».

Pourtant d’autres solutions sont possibles !!!