L'actualité du CdN social

 

L’EXCELLENCE SANS LA RECOMPENSE!!!

 

CONSULTATION DU CCE SUR LA SITUATION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DE L’ENTREPRISE, SUR LA POLITIQUE DE RECHERCHE ET DE DEVELOPPEMENT ET L’UTILISATION DU CICE

Lors du CCE du 27 avril, la direction a présenté aux élus les résultats économiques et financiers de l’entreprise pour 2016.

Dans un contexte commercial et économique toujours compliqué, une fois de plus le Crédit du Nord réalise des résultats exceptionnels en 2016, malgré un environnement peu propice :

➢ Un ralentissement de la croissance des fonds de commerce mais la qualité de la conquête est au rendez-vous.

➢ Une activité de crédits dynamique en matière d’encours mais toujours affectée par le contexte de taux.

➢ Une production de prêts immobiliers certes en diminution mais qui se maintient à un niveau historiquement très élevé.

➢ Les leviers de croissance au rendez-vous (assurance, Banque privée et GSM, Corporate Finance, taux et change).

Deux événements exceptionnels viennent booster les résultats et la distribution de dividendes :

➢ La vente de nos parts VISA Europe à VISA Inc

➢ Un double effet dividendes : la forte hausse des dividendes perçus par le CDN en provenance de nos filiales et la baisse exceptionnelle des dividendes versés à la SG.  Cette baisse du taux de distribution s’explique par la règlementation Bâle III.

La CFDT a accueilli favorablement les résultats de l’entreprise, réalisés grâce à l’investissement et au professionnalisme des équipes, à tous les niveaux de l’entreprise.

En revanche, nous alertons à nouveau l’employeur sur la dégradation des conditions de travail, la faiblesse des effectifs et déplorons (doux euphémisme) l’absence de mesure salariale collective. Pourtant l’excellence des résultats, la plus-value exceptionnelle, les 20 ans d’anniversaire de l’acquisition du CdN par la SG, entre autres éléments auraient été autant de facteurs permettant le versement d’une prime exceptionnelle pour tous d’un montant lui aussi exceptionnel. Mais non, RIEN !!!

Vos élus CFDT continueront par tous les moyens -sensibilisation, négociations et actions syndicales- de faire bouger l’employeur quitte à l’irriter de temps à autres.

LA « SYMETRIE DES ATTENTIONS », ON LA VEUT ET ON LA VEUT MAINTENANT !

 

CREATION DE DEUX NOUVEAUX METIERS AU CREDIT DU NORD

 

CONSULTATION DU CCE SUR UN PROJET DE CREATION DU METIER DE CONSEILLER DE CLIENTELE PATRIMONIALE ET DU METIER DE CHARGE D’AFFAIRES TPE

La reconnaissance des compétences et des qualifications dans les intitulés métiers est une revendication historique de la CFDT. Au moins pour les métiers du réseau, nous commençons à avoir gain de cause !

LE CONSEILLER DE CLIENTELE PATRIMONIALE correspond au métier de Conseiller Clientèle Privée ayant un portefeuille de clientèle PREMIUM plus haut de gamme, notamment des dirigeants d’entreprise, nécessitant une expertise plus poussée au niveau financier et patrimonial (transmission notamment). Le lien avec la banque privée et la gestion sous-mandat est renforcé. Le portefeuille devrait être allégé, environ 350 foyers, afin de répondre au mieux au niveau d’exigence élevé de cette clientèle. Nous avons très longuement interpellé la Direction sur la confusion induite avec les métiers de la filière patrimoniale et sur la pérennité de celle-ci à effectif sensiblement constant. La direction générale s’est voulue rassurante.

LE CHARGE D’AFFAIRES TPE est un nouvel intervenant sur le marché pro, à mi-chemin entre le CC PRO et le CC ENTREPRISE. La clientèle ciblée travaille en B to B et réalise un chiffre d’affaire supérieur ou égal à 1M€. Le chargé d’affaire TPE suivra tous les clients TPE de l’agence mais également de l’écosystème le cas échéant.

La CFDT a donné un avis positif sur la création de ces deux métiers mais sera attentive aux points suivants :

➢ Des moyens en formation à la hauteur du niveau d’expertise demandé.

➢ Une reconnaissance financière à la hauteur de l’investissement demandé.

 

FUSION DES REGIONS NORD METROPOLE ET PROVINCES DU NORD

 

Le parcours social du dossier de consultation pour la création de la nouvelle région suit son cours.

Les Instances Representatives du Personnel locales, CE et CHSCT, ont eu leur première réunion d’information prévue dans le cadre de l’accord sur les projets de transformations majeurs.

EXPERTISE : dans les deux CHSCT, une motion a été votée afin de réaliser une expertise par un cabinet indépendant. Cette motion a été validée par l’ensemble des élus en Nord Métropole et par la CFDT en Province du Nord, le SNB s’étant abstenu. Un expert commun a été choisi par les élus, le cabinet ORSEU. Cette expertise portera principalement sur les points suivants :

➢ Les impacts du regroupement sur la charge de travail.

➢ Les impacts pour le réseau de la réorganisation des groupes (charge de travail, temps de transport, opportunité des groupes présentés, etc.).

➢ L’accompagnement pour les salariés qui changent de site.

➢ Les impacts du regroupement sur les métiers.

 

AVIS SUR L’UTILISATION DU CREDIT D’IMPOT COMPETITIVITE EMPLOI

 

Une nouveauté cette année dans l’utilisation du CICE : la formation fait son apparition !!!

Environ 4% est alloué à la formation tablette sur le montant total du CICE...

Le reste a été alloué aux investissements technologiques (internet, smartphone, tablettes et multi-canal).

La CFDT est satisfaite de voir enfin apparaitre l’une de ses 2 revendications sur le sujet du CICE mais le montant est infime. Le volet Emploi reste absent, comme dans toutes les entreprises ayant bénéficié de cette mesure fiscale, qui va certainement disparaitre rapidement !!!

La CFDT a rendu un avis négatif.