Lors du Comité central d'entreprise de fin février la Direction du Crédit du Nord a développé les orientations de la banque pour 2014 et 2015.

La banque veut adapter son modèle aux changements de comportement des clients.

Soit, mais faites le avec les salarié-e-s et non contre.

Décriptage de la CFDT...

| Faire toujours plus... |

 

- Montée en gamme des clients pour optimiser le PNB.

- Densifier les portefeuilles clients notamment « grand public ».

- Maintenir l’esprit de conquête. - Développer l’offre "protection clients" et le "multi-canal".

- Développer l’usage des tablettes, de webex, ventes par mails.

- Rythmer les contacts clients : + de RDV, + de disponibilité. - Augmenter la satisfaction clients.

- Réaffirmer la signature CdN : ancrage régional, proximité… | Avec encore moins... |

- Baisser les effectifs : une centaine de poste en moins tant de le réseau dque dans les directions fonctionnelles.

- Réduire sensiblement le nombre d’alternants et accentuer le recours aux CDD.

- Réduire notre présence avec la fermeture d’agences dans le groupe CDN (10 en 2013 et 8 en 2014).

- Supprimer 35 à 40 services de caisse.

- Développer de bons outils informatiques (SG/SIOP) en espérant que la série noire des bugs s’arrête !!! |

Pour vous motiver? |

-0 % d’augmentation collective de salaire : alors que le PNB progresse de 3,4 % et le résultat net de 28 %,

un record de mépris pour une barre mise toujours plus haute…ohhh la vilénie !!!

- Soyez pourtant rassuré-e-s ! Dixit la direction : « Votre pouvoir d’achat ne s’érode pas, vous pouvez compter sur le fond G, la participation et l’intéressement ».

Tout cela, rappelons-le, n’est ni du salaire, ni des sommes disponibles et reste conditionné par les résultats.

Bref, votre pouvoir d’achat est de plus en plus fragilisé. Et, en trame de fond, les perpétuelles chantiers de mutualisations avec « Maman » au risque d’affaiblir le modèle CDN : schizophrénie quand tu nous tiens !

| FOCUS AGENCE | Comment maintenir une « équipe cohérente et unie » avec des effectifs en baisse et à flux tendu ?

Réponse de la direction : réduire encore un peu plus le personnel ! Attention toutefois aux effectifs au cordeau, à force de trop tirer sur la ficelle…

- Comportement et tenue vestimentaire : scruté-e-s à la loupe certain-e-s risquent de se faire « tailler un short »…

Oups, un costard…

- Services caisse : face à la difficulté de recruter des ASC, la direction supprime des postes.

Alors que la CFDT considère qu’une réelle reconnaissance de ce métier faciliterait l’embauche.

- Particuliers : les conseillers devront « éduquer » les clients sur les segments peu rentables (standardisation des opérations) et « privilégier » les bonnes gammes, patrimoniaux.

Tout cela nécessitera plus de RDV, de ventes croisées et des portefeuilles alourdis (attention au risque de matraquage en bonne et due forme !).

- Professionnels : les « Privilégié-e-s » qui bénéficieront de l’aide « d’ASC pro » devront cumuler :

- 3 ou 4 conseillers pro sur l’agence

- 140 clients par portefeuille

- Un bureau disponible

Cela, bien entendu, sans reconnaissance métier pour ces assistant-e-s spécialisé-e-s sur le marché professionnel !

| A compter de mi-avril : | | « Noms Négociables » ! | |ACE | GESTIONNAIRE DE CLIENTELE ENTREPRISE| |ASC| |ASSISTANT COMMERCIAL| |Conseiller clientèle particulier | |CONSEILLER DE CLIENTELE PRIVEE| |Conseiller part/pro| |CONSEILLER DE CLIENTELE PRIVEE ET DE PROFESSIONNEL| |Conseiller commercial | |CONSEILLER DE CLIENTELE| |Téléconseiller | |CONSEILLER MULTIMEDIA | |

BOITE A IDEES : la direction cherche une appellation pour "DAG" des grosses agences. Vous avez 1 idée ?

N’HESITEZ PAS ! : | Quel AVENIR à l’horizon 2016 ?Engagée depuis plusieurs mois, puis figée, la direction relance sa réflexion de fond sur l’avenir des pôles (partie intégrante du savoir-faire du CdN) basée sur la moyenne d’âge, l’automatisation des tâches et le retour d’autres en agence. Aucune hypothèse n’est exclue : rapprochement intra/inter régions ?

Mutualisation ? Etc. Désormais les embauches sur les métiers de Pôles, ACE et COMEX se font avec un « profil réseau » et quand on sait,

par exemple, que les ouvertures des comptes pro reviennent en agence vers 2016, l’avenir de ces services suscite des motifs d’inquiétude…

Il faudra bien sûr « maintenir la qualité de service, maîtriser le risque opérationnel et conserver ce qui se voit trop du client... »

Bien sûr ! Et la marmotte met le chocolat dans le papier d’alu ? Enfin, la RH doit jongler entre les départs en retraite et les transmissions des savoir-faire …

Quand on voit le peu de passation en agences comme dans les directions fonctionnelles

et l’intégration des nouveaux embauché-e-s qui se fait parfois sur un coin de table, on ne peut douter de la qualité de la transmission de nos compétences,

de nos valeurs et de notre culture d’entreprise. Pour CONCLURE, le CdN dit prendre la mesure (ou profiter ?)

des questions sur les changements de comportement de nos clients et sur la nécessaire adaptation de notre modèle.

La CFDT ne fait pas une opposition de principe à tous ces changements. Seulement ceux-ci doivent se faire avec les salarié-e-s et non contre eux.

Car nous y voyons, au-delà de la non-reconnaissance financière du travail collectif :

- un déséquilibre dans le partage de la richesse créée au profit de la SG et des cadres dirigeants ;

- une dégradation des conditions de travail allant parfois jusqu’à la souffrance et le « burn-out » ;

- un effet d’opportunité pour réduire l’emploi,

- un appauvrissement des possibilités de parcours professionnels…

 

Que la direction cesse de considérer les salarié-e-s uniquement comme une charge, qu’elle nous voit comme une richesse,

comme la condition sine qua non de la réussite du modèle CdN.

Une politique RH ambitieuse devrait faire partie des projets d’adaptation. Or, aujourd’hui, dès que la CFDT fait une proposition dans l’intérêt des salariés,

la direction nous demande de mettre en face une économie de même montant.

On croit rêver ! Malgré des résultats exceptionnels, l’approche de la banque n’est plus que financière et court-termiste…

C’est à dire la meilleure feuille de route pour se planter !

Category: