Dans leur tract d'aout, l'équipe CFDT de Nord Métropole met en exergue les enjeux de l'emploi des personnes en situation de handicap, de la nouvelle organisation du service Médical et de la mise en commun des Directions Immobilières.

«Emploi des personnes en situation de handicap, année 2012.» La C.F.D.T. n’est pas signataire de l’accord handicap de 2012, qui n’apporte rien de plus par rapport à l’accord précédent : moins d’embauches prévues et pas de droits supplémentaires. Finalement, les deux alternants embauchés en CDD via HANDIFORMABANQUE n’ont pas été embauché en CDI : Leur formation ne contenait pas de volet commercial !!! Pourtant le contenu de la formation devait être préalablement connu ?! La Direction fait en sorte de respecter à minima l’accord en vigueur : le taux légal d’emploi direct doit être de 6% et n’est que de 4.34% pour 2012 au Crédit du Nord Social. La Direction régionale se dédouane en disant manquer de candidats… mais va de nouveau recruter pour 2013… avec la même formation… donc pour ne pas embaucher… QUELLE ABERRATION ! Nouvelle organisation du service Médical. Comme vos élus C.F.D.T. le craignaient, la Direction persiste. Son projet : Les salariés ayant pour habitudes depuis plus de 12 ans de rencontrer le médecin de travail intégré dans l'immeuble Rihour ou dans le camion mobile santé, devront se rendre dans les locaux du Pôle Santé Travail (PST) le plus proche de leur affectation et seront suivis par d'autres médecins du travail dans chacune des antennes PST. Bref : La direction nous confirme que la médecine au travail a très bien marché pendant plus de 12 ans, mais on va quand même changer !Les bonnes pratiques ne servent à rien, puisque l'on aime la « compliquité » au CDN ! L’ensemble des élus du CE s’est donc déclaré dans l’incapacité de donner un avis et a mandaté le secrétaire du CE d’ester en justice pour obtenir l’application de l’article R4624 du Code du Travail : Dans les établissements industriels de 200 salariés et plus et dans les autres établissements de 500 salariés et plus, les examens médicaux sont réalisés dans l'établissement. Des dérogations peuvent être accordées par l'inspecteur du travail après avis du médecin inspecteur du travail. Mise en commun des Directions Immobilières Crédit du Nord et Société Générale Le titre se passe de commentaires… La Direction nous parle bien ici de l’évolution du Crédit du Nord au sein de la Société Générale, de « démarche savoir-faire et expertise »… Direction de prévoir un renfort pour ce surcroît d’activité sur l’agence de la Madeleine afin de ne pas détériorer les conditions de travail des salariés de l’agence de la Madeleine. Ne nous faisons pas d’illusion : notre Directeur nous a assuré « ça ira pour la Madeleine »… Et enfin… les heures supplémentaires… L’unité CB Litiges Fraudes connaît comme depuis plus de deux ans « une surcharge de travail liées à des absences et à une pointe d’activité ». Traduisons : la Direction ne veut pas embaucher, préférant avoir recours à l’intérim et les CDD. Les élus C.F.D.T. ont demandé à ce que ces heures soient qualifiées autrement, que l’on cesse de se moquer des salariés. De plus, les élus C.F.D.T. ont demandé à la Direction de faire un rappel : Non, déclarer des heures supplémentaires, ce n’est pas être mal organisé(e). Non, faire des heures supplémentaires est un choix, pas une obligation. Nous savons que ces deux types de discours sont trop souvent tenus et nous nous efforcerons qu’ils prennent fin.