Manif du 5 décembre !

 

 

 

Les négociations n’ont toujours pas réellement démarré faute de proposition concrète des représentants

de la Direction.  Manifestement la procédure budgétaire est compliquée cette année. A moins que la

direction ait choisi de jouer la montre pour nous empécher de réagir... Raté !

D'autant que la SG a déjà donné le ton en proposant un « magnifique » 0% d’augmentation collective

pour ses salariés.

Quelle honte !

 

Par ailleurs, la direction du CdN diffuse depuis septembre des signaux très négatifs quant au principe

d’une augmentation de salaire collective…

 

Pour la CFDT, il s’agirait d’un véritable casus belli.

Le CdN est extrêmement rentable, des augmentations collectives ne peuvent mettre cette santé en

péril. Au contraire ! Voilà qui motiverait toutes et tous.

Cet argument est donc totalement fallacieux : nous touchons l’une des conséquences d’être adossé

à une multinationale cotée, sans dimension humaine.

 

L’excellence à un prix : nos salaires !!

 

Les demandes de la CFDT d’ouverture de négociation :

- Augmentation des rémunérations annuelles collectives                              2,8%

                                                   Avec un minimum de 1 000 €.

- Enveloppe dédiée à l’égalité de salaire entre les femmes et les hommes    400 000 €

- Prime pour les alternants                                                                                   600 €

- Enveloppe augmentation  de salaire individuel           (idem 2014)                    3,9 M€

- Enveloppe Primes individuelles à la performance      (idem 2014)                       13 M€

 

 

La  politique salariale SG est opposée à la reconnaissance de la valeur collective de notre travail.

Le CdN semble donc perdre son autonomie en la matière, alors que cette dernière est une des

clés du succès économique de l’entreprise. 

 

Suite à l’annonce d’une nouvelle année sans augmentation collective chez notre actionnaire, toutes

les organisations

syndicales ont appelé les salarié-e-s de la SG à la grève le 5 décembre.

 

Bien sûr, solidaire du mouvement à la SG, mais surtout dans l'action pour les négociations internes ,

la CFDT Crédit du Nord a choisi cette date sympbolique pour

manifester devant le siège parisien de la banque.

Une cinquantaine de militant-e-s se sont retrouvé-e-s pour défendre nos salaires !!

Les 11 et 12 décembre, la Direction annoncera ses propostions en matière de salaire pour 2015.

Il va de soi que cette première action du 5 décembre sera suivie de bien

d'autres si la Directions'obstine pour la quatrème année à refuser toute

augmentation de salaire collective.

 

Category: