Dans la suite de l'action revendicative menée à la banque Courtois, vous trouverez ci-après le tableau de l'évolution des négociations annuelles obligatoires sur les salaires établi par la CFDT. La lecture est édifiante, les propositions patronales ne relèvent que du mépris.

Le 6 février 2013 - Négociations salariales : Le Mépris est confirmé ! Non seulement les propositions de la Direction n’ont jamais démarré aussi bas mais les avancées frisent le RIDICULE !!! et... ... excluent la moitié du personnel. ci-dessous : tableau des négociations : La Direction est restée sourde à la demande unanime des organisations syndicales qui demandaient un juste retour des efforts de tous. Elle refuse de manière dogmatique notre proposition d’arbitrage en faveur d’une augmentation collective. Nous ne demandions pas plus, mais différemment à l’inverse de l’actionnaire qui prélève de plus en plus chaque année. Nous avons donc dû quitter le simulacre de négociation de ce jour. La balle est dans le camp de la Direction…….. A SUIVRE DONC.