Le réseau bouge

 

6 consultations au programme:

 

- Création d’une Direction Banque Privée

20 % de PNB en plus en 2016 à la Banque Privée et objectif de + 30 % pour les 3 années à venir.

Création d’un poste de Directeur : avis positif !

- 5 consultations sur les Ecosystèmes (Amiens, Compiègne, Le Havre, Rennes / Le Mans et St Quentin) la suite en avril !

En préambule de nos cinq avis négatifs, nous dénonçons :

               - Les ACR partagés qui sont à l’opposé de notre modèle de banque relationnelle

               - La création d’un métier de CC patrimoniale sans se donner les moyens de ses ambitions (pas de vrai statut comme les CEP assis jadis)

                - Les Agences bi-sites difficiles à gérer

                - La concentration de la clientèle « Essentiels » sur certaines agences

                - La massification des portefeuilles de CC (la massification pour les autres métiers doit déjà être à l’étude).

               - Les suppressions de postes dès la moindre opportunité

               - Les conditions de travail dégradées dues à des restructurations au débotté

               - The question diverse et the réponse qui tue !

Pourquoi ne peut-on plus acheter de bouteilles d’eau dans les agences non munies de fontaines !

Explication de notre Directeur Régional : les commandes Lyreco augmentent fortement chaque année donc on vous coupe les vivres… Et puis l’eau du robinet est très bonne nous annonce t’il avec sa bouteille de Badoit devant lui (certainement payée sur ses propres deniers ? ). Il précise même qu’au Donjon, l’eau commandée chez Lyreco est livrée par palette entière (sûrement pour les utilisateurs de la salle de sport ?) cqfd.

La CFDT a rappelé le Code du Travail à la Direction : « L’employeur met à la disposition des travailleurs de l’eau potable et fraîche pour la boisson ». Puis a cité la médecine du travail : « Pour une meilleure qualité de vie au travail, serait-il possible de mettre de l’eau à disposition des salariés (bouteilles ou fontaines) »

En pleine négociation sur la Qualité de Vie au Travail au Crédit du Nord, c’est tout simplement honteux… et purement hallucinant de devoir batailler pour de la flotte !

Au final, la Direction va regarder de plus près combien coûte toute cette eau…

Espérons que la raison finisse par l’emporter. A suivre !