La CFDT vous informe sur l'EPDI

Il s’agit de faire la synthèse annuelle de votre activité :
Vous devez réaliser, entre le 11/12 et 20/01, avec votre hiérarchie, le "dispositif d’évaluation annuelle - Entretien d’appréciation de la performance et du développement individuels" (E.P.D.I.), intégralement informatisé.

 

Pour la CFDT

L’E.P.D.I. doit servir le salarié(e), l’aider à faire le point, à discuter avec sa hiérarchie de sa juste évaluation, son parcours.

 

Selon l’art.36 de la Convention collective, L’EPDI doit permettre :

   D’analyser objectivement l’adéquation entre :

  • Les exigences du poste.

  • Les compétences professionnelles du salarié.

  • Les moyens, notamment en Formation, alloués par l’entreprise.

     

    Et permettre aussi

  • D’apprécier les performances, les besoins en formation.

  • De suivre l’évolution de la qualification professionnelle du salarié.

  • De suivre son parcours professionnel, et ses niveaux de salaire et de classification.

     

Cependant, il est nécessaire de rappeler quelques conseils (…)

  • Préparez votre entretien (il est fixé à minima 8 jours avant).
  • Prenez le temps de discuter le contenu du formulaire, sans accepter un simulacre d’appréciation.
  • Choisissez des formations de mise à niveau à même de pouvoir répondre à vos éventuels « points d’amélioration » ou d’évolutions professionnelles.
  • A réception du message "votre EPDI", inscrivez sur la partie réservée, vos commentaires personnels, voire contradictoires sur une appréciation non partagée pour tout ou partie.

Il s’agit d’être factuel et de contextualiser votre performance (absence, sous-effectifs…).

  • Inscrivez la mention (1) « Cette validation informatique ne vaut que pour attester que l’entretien a eu lieu, elle n’approuve en rien les éléments subjectifs, ni l’acceptation des objectifs de l’année à venir », après vos commentaires éventuels, pour que nul ne puisse utiliser cette notation pour acter des résultats pouvant être qualifiés d’insuffisants.
  • Vous avez un délai de 48 heures pour rédiger votre commentaire. Prenez donc votre temps ! Et n’hésitez pas à consulter vos délégués CFDT !!
  • Cochez la case (entretien RH) si vous souhaitez être reçu(e).*
  • Imprimez le document pour vous défendre face à votre hiérarchie ou DRH le cas échéant (salaires, évolution de carrière, désaccords…).

 

N’oubliez pas que votre EPDI est consultable en permanence sur RH.net.

 

LES SALARIE-E-S ONT UNE OBLIGATION D'ACTIVITES... PAS UNE OBLIGATION DE RESULTAT
  • Pour ce qui est de la performance globale

    L'estimation doit reprendre les événements ou particularités qui ont influé sur vos réalisations (maladie, absences de collègues, mutation(s), conjoncture économique, l’ambiance et le relationnel dans votre unité, etc.). Si la performance globale est bonne ou excellente : faîtes écrire (si possible) par votre responsable qu'elle mérite une reconnaissance en termes de salaire, à défaut, faites le dans l’encart qui vous est réservé (voir le tract CFDT « salaires : positionnez-vous ! » distribué en juin).

  • En ce qui concerne la détermination des objectifs de l’année à venir

    N’entérinez pas des objectifs irréalistes, et n’hésitez pas à préciser par écrit que votre signature ne valide ni l’appréciation, ni les objectifs. Si vous avez le moindre doute, n’oubliez pas d’inscrire la mention (1).

     

  • Quant à l’accès à la formation professionnelle

    C'est un droit. Demandez à votre hiérarchie de la matérialiser.

     

    ATTENTION !
    L’appréciation annuelle influencera fortement l’examen de votre situation salariale.=> Prime et/ou augmentation pérenne, en mars prochain, lors des Comités de rémunération.
    Pendant toute la période d’évaluation, les délégué-e-s CFDT peuvent vous aider dans la rédaction de votre E.P.D.I. et ce en toute confidentialité.
    NB : vous pouvez compter sur leur soutien et leur expérience.

 

Environnement de travail / droit à la déconnexion : répondez franchement sur votre ressenti en terme de qualité de vie au travail !

Dans votre EPDI, il est question de l’environnement de travail, des valeurs dites de « Leadership model », du droit à la déconnexion.

D’aucuns y voient une pollution dans le cadre d’un EPDI, malgré tout nous vous conseillons d’y répondre le plus franchement possible. Bien évidement, cela reste difficile devant sa hiérarchie directe mais la direction utilise ces réponses pour relativiser sa responsabilité en matière de conditions de travail. La qualité de vie au travail ne doit pas rester une bonne parole inscrite dans un accord. Chacun doit pouvoir faire part de son ressenti, sans risquer  un jugement de valeur de sa hiérarchie.   

 

* Rappel : l’entretien professionnel va être mis en place pour tous les CDI ayant au minimum 2 ans d’ancienneté ; pour celles et ceux qui reprennent après un Congé Longue Durée (longue maladie par exemple ou congé parental) ou après l’exercice d’un mandat syndical. Vous ferez alors un point avec votre spécialiste Rh sur l’expérience et les compétences professionnelles, l’identification des actions de formations, la mobilité éventuelle, les projets professionnels à court, moyen et long terme.
Un bilan plus poussé sera fait à 6 ans. Cela ne dispense pas d’échanger sur ces sujets lors de l’EPDI, bien au contraire !

Category: