Le 21 mars 2013 et les jours précédents, les salariés du Crédit du Nord sont appelés à élire leurs Délégués du personnel et leurs élus aux Comités d'établissements régionaux. Un tract national est diffusé à chaque salarié sous enveloppe personnalisée. La profession de foi nationale de la CFDT pour les délégués du Personnel est reprise ci-après avec son quizz !

- Election des Délégués du Personnel au Crédit du Nord du jeudi 21 mars 2013 Rappel des modalités de vote : Du 5 mars jusqu'au 27 février 2013, les salariés absents le jour du vote jusqu'au 27 février peuvent voter par correspondance externe Celles et ceux qui auraient un empêchement le jour dit et les salariés d'agences, ils pourront pourront aussi voter par correspondance interne (faire un courriel à votre DRH de rattachement qui vous adressera le matériel de vote) du 5 mars aussi jusqu'au 16 mars pour les entités travaillant du mardi au samedi et jusqu'au 18 mars pour les entités travaillant du lundi au vendredi. Dans les immeubles le vote par correspondance interne se fera dans les mêmes conditions. Pour les salariés présents physiquement le jour du vote (le 21 mars) au niveau des sièges de délégation (groupe) ou des immeubles, le vote se fera dans des bureaux de vote de 9h00 à 14h00. Délégués du Personnel ! Scrutin du 21 mars 2013, VOTEZ pour les candidat-e-s C.F.D.T. La Délégation du personnel est parfois moins connue que le Comité d’établissement ou le CHSCT. Elle joue pourtant un rôle indispensable dans la défense des salariés depuis près de 68 ans. En effet, le Délégué est votre premier conseil et défenseur face à l’employeur. Et vous, seriez-vous un bon Délégué du Personnel ? Si vous deviez être concerné par l’un des thèmes suivants, vous pourriez être conseillé ou défendu par une ou un délégué CFDT. Entourez ce que vous pensez être la bonne réponse (résultats sur le site Internet CFDT : www.creditdunord-cfdt.org ). 1) Heures supplémentaires : Vous restez travailler 2 à 3 fois dans la semaine une demi-heure après l’heure de fermeture. Votre hiérarchie refuse de payer ces heures mais vous autorise à les récupérer. Pouvez-vous exiger d’être payé si vous n’êtes pas cadre autonome ? - Oui ou Non ? (1) 2) Salaires : Le Comité de rémunération vous a refusé une augmentation pérenne de salaire, avez-vous un recours ? - Oui ou Non ? (2) 3) Prime de performance : La direction refuse de vous accorder une prime de performance au motif que vous n’avez travaillé que 7 mois sur 12 l’année précédente. Pouvez-vous en bénéficier ? - Oui ou Non ? (3) 4) Insuffisance professionnelle : La direction considère que vous n’avez pas rempli vos objectifs de CCP. Elle veut vous nommer Conseiller Commercial ailleurs. Est-ce légal ? - Oui ou Non ? (4) 5) Maternité : Vous partez en congé maternité. La direction vous indique que vous ne retrouverez pas votre poste ou un poste similaire dans la même zone géographique à votre retour. Peut-elle le faire sans votre accord ? - Oui ou Non ? (5) 6) Congés : La direction exige que vous preniez trois semaines de congés payés en été. Pouvez-vous contester ? - Oui ou Non ? (6) 7) Stress : Vous êtes sans cesse soumis à une pression quotidienne excessive par un salarié qui n’a pas retenu les principes de base d’un bon pilotage managérial. Pouvez-vous saisir le Directeur des Relations Sociales pour qu’il fasse cesser cette atteinte à votre intégrité ? - Oui ou Non ? (7) 8) Mobilité : La direction vous mute à 30 kilomètres de votre domicile. Vous voulez déménager mais la DRH refuse de vous accorder la prime de mobilité. Y avez-vous droit ? - Oui ou Non ? (8) 9) Déplacements : Vous vous rendez en formation. La direction exige que vous fassiez du covoiturage si vous êtes en situation de le faire. Pouvez-vous refuser ? - Oui ou Non ? (9) 10) DIF (Droit Individuel à la Formation) : Vous souhaitez bénéficier d’un DIF sur l’analyse de l’économie internationale. La Direction peut-elle vous le refuser ? - Oui ou Non ? (10) 11) Informations personnelles : Vous voulez connaître le contenu de votre dossier personnel détenu par la DRH. Avez-vous le droit de le consulter ? - Oui ou Non ? (11) 12) Danger imminent : votre lieu d’affectation est en travaux, la poussière et le bruit sont insupportables, pouvez-vous quitter immédiatement votre poste de travail ? - Oui ou Non ? (12) Réponses aux questions : - (1) Oui, bien sûr vous devez être payé c'est une directive de la DG issue d'un compromis entre la CFDT, un autre syndicat et un CE et la Direction suite à l'action en justice engégée par la CFDT. - (2) Oui, auprès du délégué du personnel, cela fait partie de sa mission. Il vous conseillera ou vous assistera. - (3) Oui, au moins au prorata temporis. - (4) Non, sauf si vous acceptez cette déqualification. Il arrive aussi que c'est parfois une solution individuelle pour ne pas muté trop loin de votre résidence, mais c'est un choix personnel qui sera pénalisant au niveau salaire ou prime. - (5) Non, l'accord sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes que la CFDT a négocié et signé prévoit explicitement la démarche à suivre. - (6) Non, mais les 3 semaines peuvent être fractionnées entre juin et septembre dont 10 jours ouvrés doivent être consécutifs. - (7) Oui, c'est son rôle de médiateur tel qu'il est prévu par l'accord sur les risques psychosociaux qui n'a pas été signé par la CFDT car très insuffisant et peu concret mais on doit l'utiliser pour tester ses limites. N'oubliez pas de saisir aussi un délégué CFDT. - (8) Non car c'est dans les limites prévues par l'accord GPEC à lire. - (9) Non, c'est explicitement prévu par une directive employeur sauf si cela pose des problèmes de délais, distances ou de danger. - (10) Oui malheureusement et contrairement à l'esprit de la loi, sauf si votre demande est reprise dans la liste des formations ouvertes au DIF par la seule Direction. - (11) Oui auprès de votre DRH de rattachement. - (12) Oui, s’il existe une véritable situation de danger imminent mettant en cause votre santé physique ou mentale, ou risquant de porter atteinte à votre personne. Ça n'arrive pas qu'aux autres ! Aujourd’hui, quel que soit votre contrat de travail ou votre catégorie (du salarié affecté à l’entretien des locaux jusqu’au cadre supérieur), nul ne peut affirmer qu’il n’a ou n’aura pas un jour recours à un Délégué du personnel. En effet, l’entreprise s’avère de plus en plus exigeante avec ses salariés. Tout peut basculer le jour où, par exemple, quelqu’un, quelque part, aura décidé que vous ne correspondez plus au profil recherché ou a fait de vous sa « tête de turc ». C’est ainsi que nombre d’agents, du nouvel embauché au salarié en fin de carrière, du technicien au cadre supérieur, pourtant sûrs de l’estime de leur hiérarchie voient leur cote personnelle chuter subitement. Dans le même temps, pleuvent remarques désobligeantes, exigences excessives, discriminations et menaces à peine déguisées que ce soit par voie orale, messagerie, voire même par courrier. Promotions ou menaces ? Bien sûr, il vaut mieux toujours d’abord chercher à communiquer, s’expliquer avec sa hiérarchie sans s’énerver mais de manière ferme et courtoise. Il arrive assez souvent qu’une direction fasse preuve d’une mauvaise foi désarmante et ne soit pas du tout décidée à faire le moindre effort en votre faveur. C’est pourquoi, dans un cas comme dans l’autre, nous vous invitons à observer strictement les bonnes pratiques ci-dessous. Conseils pratiques 1. Toujours chercher à connaître vos droits et devoirs (sur le site Internet CFDT). 2. Dans le cas d’une proposition de la direction (ex : changement de métier ou mutation), vous renseigner systématiquement auprès de vos Délégués du personnel (les élus CFDT garantissent la confidentialité à ceux qui les sollicitent). 3. Réagir aux premiers signaux (ex: messages de votre hiérarchie sur vos objectifs). N’attendez jamais que la situation empire, faites-vous aider ! 4. Comment ? En ne restant jamais isolé et en contactant un Délégué CFDT local ou au plan régional. L’idéal reste l’adhésion à la CFDT. 5. Contester méthodiquement en conservant les preuves de votre bonne foi, au besoin écrire après avoir pris les conseils du Délégué CFDT. 6. En dernier recours, faire intervenir le Délégué du personnel directement ou demander un entretien en vous faisant assister par lui. - Chaque jour, nos élu-e-s CFDT sont sollicité-e-s par des salariés pour toutes sortes de motifs : simple demande de renseignement, recherche d’un conseil, d’une assistance réelle contre la menace d’une sanction, voire d’un licenciement. Les candidat-e-s C.F.D.T. qui se présentent à cette élection prennent l’engagement de vous défendre et de vous aider. Comme la grande majorité du personnel, faîtes leur à nouveau confiance (plus encore qu’en 2010 !) pour les trois prochaines années, et.... ne vous abstenez pas ! Votez et faites voter pour les candidat-e-s de la CFDT, première organisation syndicale des Techniciens et des Cadres !

Category: