La CFDT obtient 2/3 des sièges.

 

 

Tout d’abord, la C.F.D.T. remercie l’ensemble de salarié-e-s
qui ont exercé leur droit de vote.

Le résultat de l’élection au Conseil d’administration confirme l’audience de la C.F.D.T. et
sa représentativité
au niveau du Crédit du Nord avec 45,65% des voix tous collèges
confondus
.

En effet, malgré une  baisse du pourcentage de voix en cadres, la C.F.D.T. demeure la 1ère
Organisation syndicale au Crédit du Nord
et les salariés ont brillamment élu l’administrateur
au titre des Techniciens -Mehdi M., ainsi que sa remplaçante Caroline D.-  avec  56,59% des
voix et celui des Cadres -Thierry D., ainsi que ses colistiers Isabelle M., Hervé Q. et Christine H.
- avec 39,16% des voix.

 

UN TAUX D’ABSTENTION RECORD, POURQUOI ?

Au-delà des ces résultats, il faut aussi souligner que la participation a atteint son niveau le
plus bas, tant au niveau des Techniciens (44,06% de votants !) que des Cadres (56,98% de
votants !).
Ces taux de participations rendent difficiles l’analyse du scrutin et toute projection
pour les élections de mars prochain (Comités d’établissement et les Délégués du Personnel).
Pour mémoire, les taux de participation pour les élections professionnelles sont généralement
de près de 70% en Ile de France et de 75 à 80% dans les trois autres régions ! ! !

Même si cela peut paraître paradoxal, le mode de scrutin électronique ne favorise pas
la participation
(constat identique dans les autres entreprises), mais la Direction l’impose dans
le cadre de l’élection des Administrateurs salariés. Dans le feu de l’action quotidienne, beaucoup
pense qu’il sera encore temps de voter demain … mais la date de clôture arrive toujours trop
tôt ! A cela s’ajoute la question des salariés détachés ( de + en + nombreux) notamment à la SG
(feu SIOP, GTS, GTPS…) dont l’exercice du droit de vote s’avère compliqué tant concrètement
que symboliquement.

 

MOBILISATION ET VOTE TRADITIONNEL

C’est pourquoi la C.F.D.T. préfère le vote traditionnel qui, même s’il peut être perçu par certains
comme étant désuet, se traduit par un vote de masse (un seul jour de vote dans les grands centres ;
une centralisation [vote par correspondance interne] par le responsable hiérarchique dans les
agences ou pour les détachés).Quoiqu’on en pense, toujours est-il que le rappel du vote à effectuer
de façon traditionnelle entraine une plus grande participation, et donc une meilleure illustration de
la démocratie, que le vote dit « moderne ».

 

Nous remercions tous les salariés, Techniciens ou Cadres, de ces résultats qui encouragent les
Militants C.F.D.T. à poursuivre leur travail en faveur de l’amélioration des droits des salariés.
La C.F.D.T. continue d’assumer sa place de 1ère Organisation syndicale au Crédit du Nord avec
pour seul objectif la défense de l’intérêt de tous les salariés.

 

Les deux Administrateurs C.F.D.T élus feront entendre,
au sein du Conseil d’Administration,la voix des salariés
comme cela a été le cas ces dernières années !