2019-2023 : La CFDT porte de grands projets

 

Restaurant d’entreprise d’Anjou : Dès mi-mars : du nouveau !


Nous vous l’avions annoncé il y a quelques semaines, votre CE avait en projet de faire évoluer le restaurant d’entreprise dont il assure la gestion, d’une part pour
répondre aux nouvelles exigences réglementaires de la restauration collective, et d’autre part pour faire évoluer la prestation.
C’est chose faite grâce à la CFDT: à partir de mi-mars les convives constateront la mise en place progressive des changements.

L’équipe de restauration actuelle -que nous ne remercierons jamais assez pour son travail- sera toujours gérée par le Comité d’Etablissement, et demain par le futur CSE (Comité Social et  Economique). C’est un point auquel nous tenons particulièrement. L’équipe sera renforcée et accompagnée d’une assistance technique (optimisation des outils de gestion et de prestation culinaire, conseils diététiques, formation professionnelle permanente…).


Vos attentes ont été entendues : recherche d’une meilleure fluidité, des menus repensés et variés, avec des légumes en libre-service, plus de bio, plus de
produits frais, tout en offrant du « snacking », des animations à thèmes tous les mois…


Et la décoration des salles, le changement de mobilier, etc… nous direz-vous ?
La direction nous avait, en effet, annoncé le déblocage d’un budget s’inscrivant dans le cadre de la QVT (qualité de vie au travail).
Manifestement trop tôt puisque rien n’est à ce jour chiffré. Nous espérons une confirmation rapide a minima pour réaliser un projet d’embellissement et de rajeunissement de la salle de restauration.

 

Site internet et application du CE : La balle est dans le camp de la direction…


Depuis le début de la mandature, le CE, principalement géré par la CFDT, propose de mettre en place un site internet et une application dédiés aux activités du CE.
C’est sans compter les freins auxquels nous devons faire face de la part de la direction: pas de budget informatique, gestion trop complexe de GDPR… C’est notre dernier obstacle !
Mais, la CFDT trouvera une solution afin de vous permettre de consulter l’ensemble des offres du CSE via internet et de vous y inscrire, c’est indispensable. La direction finira par répondre aux contraintes GDPR, il en va de son image de banque moderne !
Future mandature : une offre en hausse
Forts des fruits de la future vente du centre de vacances de Lajoux et de ses économies de gestion (environ 400 000 €), nous pourrons diversifier les activités (voyages, concerts…) tout en améliorant les prestations (chèques vacances, cadeaux, CESU…).
Seule la CFDT se donne les moyens budgétaires d’améliorer et de diversifier des activités pour toutes et tous.
Méfions-nous donc de certaines promesses hasardeuses : quand on augmente des chèques divers et variés à budget constant, il faut expliquer quelles offres seront supprimées.


Informer – Conseiller – Défendre : Votez CFDT du 14 au 21 mars !

Tags: