Dispositif commercial DRIF 2018

 

Les suites du projet maillage 2017

La DRIF a trouvé la formule du mouvement perpétuel, le réseau va encore être largement transformé en 2018. La banque doit forcément s’adapter à l’évolution du monde bancaire, du comportement des clients, etc. Cependant, se pose la question de la manière, des conséquences sur les conditions de travail et l’emploi. A minima, selon nous, les suppressions de postes (principalement d’ACR et de CC) doivent être réalisées après la mise en oeuvre des réorganisations.

Rappel de la phase 1 (cf. contre-pouvoir n°18, février 2017 consultable sur http://creditdunord-cfdt.org/content/le-journal-de-la-cfdt-en-ile-de-france):

-17 postes de CC

- 7 postes d’ACR

6 agences ont basculé en agences conseil

Suppressions de caisses dans plusieurs agences

Transfert des portefeuilles de viviers grands publics

La phase 2 va être présentée aux Élu-e-s de CHSCT puis au CE, la première quinzaine de février. Dans les documents remis avant échange avec la DRIF, nous notons déjà :

- 1 poste de CCP

- 8 postes de CC

-16,5 postes d’ACR soit -25,5 postes

                                       Versus

+1 poste de CC

+7 postes d’ACR Pro

+1 CCP

+2 CCP/Pro dont 1 PL

+3 CPRO dont 1 PL soit +14 postes

Le delta de la phase 2 : -11,5 postes qui disparaissent ENCORE du réseau !

Donc des ACR, voire des CC, à repositionner. Le projet n’évoque pas les pistes envisagées par la DRIF pour ce faire...

Au-delà de ce point qui est pour la CFDT le plus préoccupant, 5 agences devraient passer à 4,5 jours et 1 en lundi/vendredi. Fermeture de 31 caisses, installation de 5 ELS à venir (sans compter les créations en cours), 22 ABV viendront compenser l’absence du guichet. Les nouveaux automates sont désormais accessibles en fonction dépôts et retraits pour les clients particuliers.

Nous attendons de rencontrer la DRIF avant de développer plus le sujet.

N’hésitez pas à solliciter vos représentants CFDT d’ici le 6 février ( jour du CHSCT) et/ou jusqu’au 15 février (jour du CE) si vous avez des questions, remarques, etc. que nous pourrions porter directement devant la DRIF.

Nous vous ferons part des débats dans un prochain tract.