LES MOMENTS FORTS DE LA MANDATURE !

 

Au delà des changements de Gouvernance de l’entreprise, la CFDT revient sur ses actions auprès du CA…

Comme vous le savez, le premier semestre a été marqué par un grand « mercato » au sein du groupe SG. Celui-ci a eu comme impact le changement de Direction générale au CdN (première femme à la tête du CdN !).

 Même si, a priori, il ne s’agit pas d’une révolution, nous en profitons pour revenir sur nos principales interventions de ces dernières années et donc de votre présence au CA puisque nous y sommes vos porte-paroles.

Nous y avons deux élus titulaires sur trois, 1 pour les techniciens de la banque et 1pour les cadres. Le Secrétaire du Comité Central d’Entreprise (CCE) (élu CFDT) y siège également.

 

Souffrance au travail : négociation de l’accord et création de l’observatoire de la Qualité de Vie au Travail (QVT).

Ce thème est la revendication principale de la CFDT. Nos administrateurs ont réalisé une intervention très musclée en Conseil d’Administration en 2016, en s’appuyant sur le rapport du Médecin du Travail, qui a eu l’effet d’un coup de tonnerre !

Cette intervention a été réalisée en appui des actions de la CFDT dans les CHSCT et en négociations. Cela a permis, d’en finir avec le déni et d’entrer dans une vraie démarche de prévention co-construite. Cependant, les mesures concrètes ne sont pas encore suffisantes.

 

Une sensibilisation aux problématiques humaines et donc RH à chaque grand projet de transformation de l’entreprise (sièges comme réseau)

Le Conseil d’Administration valide les grands projets de transformation de l’entreprise. Nous rappelons systématiquement que les salarié-e-s doivent y adhérer et pour ce faire être bien accompagné-e-s.

 

Postes vacants en Ile-de-France et en Nord-Métropole !

Face aux conséquences désastreuses des postes vacants, les interventions au Conseil d’Administration en 2016 et 2017, ont permis de contribuer, en lien avec les élus CFDT locaux, à renforcer les équipes RH et mettre ce sujet en priorité absolue. Nous sommes aujourd’hui presque stabilisés dans les deux Régions.

 

Problèmes informatiques et lourdeur des procédures !

Là encore, nous sommes intervenus pour que le Conseil d’Administration réalise combien le dysfonctionnement des outils informatiques, la lourdeur des procédures, etc. dégradent les conditions de travail et donc l’efficacité des équipes. Certains cas concrets ont été très pédagogiques comme celui des outils de suivi de la Gestion sous mandat.

 

Salaires et Dividende du travail : de l’importance de la reconnaissance

Pour la CFDT, les mesures salariales ne sont pas à la hauteur des performances individuelles et collectives réalisées par les salarié-e-s de l’entreprise, corroborés par les très bons résultats des baromètres de satisfaction clients et les excellents résultats financiers du CdN.

Tous les ans, vos élus au CA interviennent sur cette politique de rémunération et lorsque la participation et l’intéressement sont en baisse, ils contribuent à obtenir le déclenchement d’un dividende du travail (bonus de participation ou d’intéressement) !

 

Les « voeux » annuels du CCE au CA !

Par ailleurs, tous les ans depuis la loi Rebsamen, les élu-e-s du Comité central d’entreprise (souvent en intersyndicale) présentent au Conseil d’Administration leurs points de vue sur les orientations stratégiques de l’entreprise et leurs conséquences sur la vie des salarié-e-s (emplois, compétences, conditions de travail).

Une fois de plus, nous ne contestons pas le volet « business » de la stratégie de l’entreprise, mais le manque de moyens humains, salariaux et technologiques permettant de mettre en oeuvre cette stratégie sans que la santé des salarié-e-s soit la variable d’ajustement de la performance du Crédit du Nord.

 

Des administrateurs salariés sur le terrain !

Chacun-e des élu-e-s au Conseil d’Administration exerce un métier bancaire au Crédit du Nord. Ils sont donc très au fait de votre quotidien de travail puisqu’ils le partagent. Ils suivent aussi des formations spécifiques et se déplacent dans le Groupe pour mieux comprendre certains projets de l’entreprise. Par exemple, ils ont pu se rendre à la Société Marseillaise de Crédit lorsque celle-ci expérimentait les écosystèmes. Ecosystèmes qui se sont multipliés depuis dans l’ensemble du réseau.

 

Face aux conséquences de la politique de l’entreprise pour chacun-e- d’entre nous, vous pouvez compter sur les élu-e-s CFDT pour porter vos intérêts au coeur de l’organe de décision de la banque.