Placer la qualité de vie au travail est au centre de toute action, de tout projet. Au bout du boulot...

Pour la CFDT, la question du travail, son organisation et les parcours professionnels sont intimement liés. Ne pas l’intégrer serait une erreur stratégique pour l’entreprise. Pour cela il suffit d’analyser les comptes rendus des CHSCT/ des DP. La CFDT, dénonce la politique productiviste à court terme et la définition restrictive de la performance. Soumettre les salariés à des pressions qui génèrent des dégâts physiques et psychiques, engendre des gaspillages et des effets pervers pour l’entreprise. |Pour un travail de qualité, de meilleures conditions de travail. | Pour la CFDT, les évolutions d’organisation doivent se faire avec le souci d’améliorer les conditions de travail des agents et pas seulement sous l’aspect optimisation des coûts, avec un effectif au plus près des besoins Nous refusons que la seule priorité soit la réduction du personnel. La CFDT condamne l’absence de prospective et de visibilité de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Ce grave manquement résulte sans doute d’une opacité voulue et d’un manque de courage quand à la stratégie réelle de l’entreprise.