Vos élus CFDT au Conseil d’administration

 

 

Le Conseil d’administration est l’organe de décision principal de l’entreprise dit de gouvernance.

Il est composé des représentants de l’actionnaire (cadres dirigeants de la Société Générale) et présidé

par le responsable des banques de détails du Groupe SG, M Bernardo Sanchez Incera. Y siègent aussi

des administrateurs indépendants (souvent dirigeants de gros clients entreprises de la banque) et des

administrateurs-trices salarié-e-s élu-e-s par le personnel.

Au nombre de trois, elles et ils y sont donc vos représentants.

 

La CFDT a obtenu deux sièges lors des dernières élections (novembre 2012).

 

Marie-Chantal J.

Assistante Pôle service bancaire

pour le collège des Techniciens

Thierry D.

Gestionnaire de portefeuilles

pour le collège des Cadres

 

Pour mémoire, le Conseil d’administration :

          - pilote la stratégie globale de l’Entreprise et il en surveille la gestion,

          - nomme et révoque les dirigeants du CdN et détermine leur rémunération,

          - valide le budget, les comptes annuels et contrôle la mise en œuvre

              opérationnelle des orientations stratégiques…

En un mot, ils représentent les intérêts du propriétaire de l’entreprise.

 

 

Les Administrateurs Salariés :

Ils représentent les Salarié-e-s au CA, en ayant les mêmes droits et les mêmes devoirs que les autres

administrateurs. N’étant que trois, ils ne peuvent arbitrer à eux seuls les décisions du Conseil, cependant,

ils portent la parole des salarié-e-s, leurs problèmes, leurs inquiétudes directement et sans filtre.

Cela permet de nuancer les propos parfois  très consensuels de la DG lors des Conseils d’administration.

 

De fait, ils participent à la diversité des points de vue et contribuent à placer l’intérêt des salarié-e-s

dans le processus de décision.

 

Les élu-e-s CFDT -fort-e-s d’une bonne connaissance de l’entreprise, de son évolution en temps réel,

d’une expérience terrain au quotidien- permettent d’identifier plus facilement les difficultés que rencontrent

les salarié-e-s dans la mise en œuvre des décisions prises par le Conseil d’administration.

 

Ils permettent donc une meilleure implication du conseil sur l’intérêt d’une vision à long terme pour

l’entreprise et les salarié-e-s.

 

Reste à la SG d’en prendre totalement la mesure…

…ou d’en assumer les conséquences.

 

 

Mandature 2012-2015 :

Vos Administrateurs salariés CFDT interpellent le Conseil.

 

- Sur Convergence et SIOP (la mutualisation de nos ressources, principalement informatiques), les

administrateurs CFDT ont été très critiques notamment sur les dangers d’une perte d’autonomie en

matière d’outils nécessaires à la bonne marche de la banque. Au vu du manque de fiabilité du poste

de travail, du retard pris (et rattrapé ?) sur le Digital, nos craintes étaient fondées. Ce projet a d’ailleurs

été abandonné depuis.

Le CdN retrouve une certaine autonomie, réoriente ses développements vers la relation client en

essayant de stabiliser le Poste de travail. Nous aurions préféré nous tromper…  Par ailleurs, nous

sommes revenus, en Conseil d’administration, sur la détérioration de nos outils de travail et, en

particulier, de notre système informatique (poste de travail, logiciel de gestion sous mandat...).

 

- Sur les restructurations immobilières (Paris-Anjou, Paris-Haussmann et Lille-Rihour) et leurs

répercussions sur les conditions de travail des salarié-e-s (Open-Spaces et les nuisances qui en

découlent au quotidien), nous avons demandé l’amélioration de l’isolement phonique des espaces,

la distribution de casques et le développement des zones de confidentialité entre autres.

 

- Sur la nécessité d’opérer une meilleure répartition des très beaux résultats de l’entreprise,

les administrateurs salariés ont effectué une intervention remarquée interpellant le Conseil

d’administration, sur les raisons des échecs successifs des négociations salariales au sein de

l’entreprise (NAO).

 

- Sur le rapport du médecin du travail et son constat d’un fort développement des risques

psychosociaux au sein de l’entreprise, matérialisés par une augmentation importante des situations

de souffrance au travail (certes dans le réseau, mais aussi dans les directions fonctionnelles), les

administrateurs CFDT ont relayé auprès de la DG, nos très fortes inquiétudes

 

Ils ont fait part au Conseil de notre inquiétude quant au développement des démissions et des

abandons de poste dans certaines Régions et d’en prendre la mesure afin de tenter d’y remédier.

 

Vos Administrateurs CFDT sont donc à vos côtés pour porter vos préoccupations et vos

messages à la tête de l’entreprise.

 

Il faut pour cela savoir user, sans en abuser, d’une certaine courtoise impertinence.

 

La gouvernance ne doit pas s’arrêter, selon la CFDT, à la seule question de l’optimisation et de

la remontée des dividendes à court-terme.

 

 

Convaincus que le succès à long terme d’une entreprise se fait avec les salarié-e-s,

il nécessite donc un meilleur partage des richesses créées et de bonnes conditions de

travail à savoir une meilleure prise en compte de leur bien être,

nous nous employons à marteler ce message à tous les niveaux de l’entreprise,

que cela plaise ou non !!